Histoire et symbolique des Mandalas

Histoire et symbolique des Mandalas

Le mot mandala provient du sanscrit signifie «cercle» à l'origine. En fait, un mandala est une structure circulaire avec un dessin qui rayonne symétriquement à partir d'un centre unificateur. C'est l'une des configurations les plus parfaites de la nature, que l'on retrouve dans les arc-en-ciel.

Mandala

Vous pouvez voir des motifs de mandala dans des objets naturels, des pétales rayonnants d'une fleur aux anneaux d'arbres, en passant par les toiles d'araignées, les coquillages, les cristaux et bien d'autres choses encore. Le motif du mandala peut être interprété comme un modèle de la structure organisationnelle de la vie, une sorte de diagramme cosmique. Il est à la fois le microcosme et le macrocosme, et nous faisons tous partie d'une conception complex.

Origines du Mandala

Origines du mandala

Le motif du mandala est utilisé dans de nombreuses traditions religieuses. Dans les religions indiennes de l'hindouisme, du bouddhisme, du jaïnisme ou dans le style de vie japonais du shintoïsme, le mandala est une configuration géométrique spirituelle et / ou rituelle de symbolique qui peuvent être utilisés pour représenter les divinités, des paradis ou des sanctuaire.

Selon l'ancienne tradition tibétaine, les moines construisaient des mandalas complexes avec du sable coloré fait de pierres semi-précieuses broyées, dans le cadre d'une pratique spirituelle. Les mandalas tibétains sont souvent des illustrations très complexes de signification religieuse qui sont utilisées pour la méditation.

origines du Mandala

En Chine, au Japon et au Tibet, les mandalas sont essentiellement de deux types, représentant différents aspects de l'univers:

  • le garbha-dhatu (sanskrit: "monde utérin"; japonais taizō-kai), dans lequel le mouvement est du un au plusieurs;
  • et le vajra-dhatu (sanskrit: "monde du diamant [ou de la foudre]"; japonais kongō-kai), du plusieurs au un.

Les mandalas peuvent être peints sur du papier ou du tissu, dessinés sur un sol préparé avec des fils blancs et colorés ou avec de la poudre de riz (comme pour les cérémonies d'initiation tantriques bouddhistes), façonnés en bronze, ou construits en pierre , comme à Borobudur, dans le centre de Java. Là, la circumambulation du stupa (monument commémoratif) équivaut à l'approche rituelle du centre.

Types de mandalas

types de mandala

Il existe différents types de mandalas dans différentes cultures et ils sont utilisés pour diverses raisons, tant artistiques que spirituelles. Nous vous avons réunis les trois types de mandalas les plus répendus et leurs utilisations.

Enseignement du mandala

Enseignement du mandala

Les mandalas éducatifs sont symboliques, et chaque forme, ligne et couleur représente une tournure différente d'un système religieux ou philosophique. Les étudiants conçoivent leurs propres mandalas en se basant sur les principes de conception et de construction et projettent un symbolisme visuel pour tout ce qu'ils ont appris. Les mandalas éducatifs servent à leurs créateurs de cartes mentales colorées.

Mandala anti-stress ou de guérison 

Mandala anti stress guérison

Les mandalas de guérison, coloriages zen, sont plus intuitifs que les mandalas d'enseignement ils sont géneralement sous forment de coloriage pour adultes, mais aide aussi également les enfants à se recentrer. Ces coloriages mandala apaisant forment une réelle art-thérapie concut pour l'appaisement, la relaxation et la méditation. On dit que les mandalas de guérison transmettent la sagesse, la sérénité, évoquent des sentiments de calme et canalisent la concentration et la répartition de l'éveil des éleves aguérit.

Mandala de sable

Mandala de sable

Les bouddhistes et les navajos utilisés depuis longtemps les mandalas de sable comme composante traditionnelle et religieuse. Ces dessins alambiqués utilisent différents caractères de faits de sable colorés qui symbolisent le caractère transitoire de la vie humaine.

Le symbolisme des mandalas

Dans leurs complexes circulaires, vous trouverez des symboles qui sont communs à tous les mandalas, bien que certains soit abstrait. Traditionnellement, ils contiennent en eux l'esprit de Bouddha, générés par un arbre, une roue, un bijou ou une fleur.

Le centre est un point, un symbole qui est considéré comme étant libre de toute dimension. Elle est représentée comme le point d'origine, le début de la contemplation et du dévouement aux êtres suprêmes. A partir de ce  point découle des lignes et des motifs géométriques qui l'encerclent un peu sans logique aparente tout comme l'univers. Le tout est contouré par un cercle extérieur qui symbolise la nature cyclique de la vie. Certains symboles sont extremement courants dans le mandala voici un résumé de leurs significations:

roue huit hayon cloche triangle

Roue à huit rayons : Nous pensons que la circulairitée de la roue rapporte à la vision d'un univers parfait en perpétuelle recomencement. Les huit rayons symbolisent la huitième voie du bouddhisme, une synthèse des rites qui guident à la libération et à la renaissance.

Cloche : Les cloches symbolisent une ouverture vers le monde ainsi qu'une préparation de l'esprit pour permettre à la sagesse et à la clarté d'accéder aux consciences.

Triangle : Les triangles ascendants représentent l'action et l'énergie, et les triangles descendants représentent la créativité et la recherche de connaissances.

Lotus soleil lune

Fleur de lotus : Elle détient de nombreux effets de mode à travers le monde mais reste avant tout un symbole sacré du bouddhisme. La symétrie du lotus poutant unique pour un végétal signifie l'équilibre ultime. Lorsqu'un lotus monte des profondeurs de l'eau pour atteindre l'eau, il se transforme en fleur de lotus.

Soleil : Base populaire des dessins de mandalas modernes, les soleils ont tendance à représenter l'univers, souvent avec des significations liées à la vie et à l'énergie.

Yin-yang paisley triselk

yin-yang : Dans la philosophie et la religion chinoises, deux symboles  complémentaires dont l'interaction produit toutes choses et dissout toutes choses , l'un négatif, sombre (yin) et l'autre positif et brillant (yang).  En tant que concept, les deux éléments polaires se référaient à l'origine aux versants ombragés et ensoleillés d'une vallée ou d'une colline, mais il s'est développé dans la relation de toute paire contrastée: froid-chaud, homme- femme, humide-sec, faible-fort, etc.

paisley : Symbole populaire representant un arbre flechi. il signifiant la flexibilité face au moment présent. Dans un mandala vous pourez laisser libre cours à votre imagination et le colorier avec les couleueurs de la vie.

art celtique : Décidément les bretons sont partout, meme dans les mandalas. Malgres ses nombreuses reprises en logo de crêperie le triskéle est belle est bien d'origine celtique. Il servait à l'epoque de talismant et guérissait les malades.

Le Mandala: Canalisateur d'émotion et outil de développement personnel

Le psychologue analytique suisse Carl Jung a utilisé le mandala pour sa propre croissance personnelle et un écrit sur ses expériences. Jung a reconnu que l'envie de faire des mandalas émergeait lors de moments de croissance personnelle intense où un processus profond de rééquilibrage est en cours dans la psyché. Carl Jung a dit qu'un mandala symbolise "un refuge sûr de réconciliation intérieure et de plénitude". Les débutants peuvent faire un travail d'introspection au tour d'un coloriage facile afin d'harmoniser leur maniere de se resentire face à la frustration.

 

 Ces loisirs-créatifs abstraits sont efficaces contre le stress et permettent de lacher-prise lors de simples jeux de coloriage amusant. Il est impressionnants de voir comme ses coloriages magiques ont aidé un relaxant et centrer son mantras ver une paix interieure.

L'une des raisons pour lesquelles nous aimons faire des mandalas est leur nature éphémère. Comme la plupart des arts de la nature, l'art éphémère de la nature peut apprendre que tout ce à quoi nous attachons de l'importance ne doit pas être matériel. Tout ce que nous avons n'aime pas à être ramené chez nous, ni même à être restitué. Le processus de création artistique est suffisamment satisfaisant pour être parfois au centre de l'attention. La création d'un art éphémère approuve l'impermanence de la vie. Le mandala est plus qu'une image vue de nos yeux. Il s'agit d'un moment réel dans le temps. 

Le Yantra yogi passe par la maîtrise du mandala

Le terme général pour un "instrument [de contrôle]" est le yantra, qui s'applique surtout aux diagrammes rituels, mais qui peut également s'appliquer aux images de dévotion, aux images et autres aides au culte. Tout yantra représente un aspect du divin et permet aux adeptes de l'adorer immédiatement dans leur cœur tout en s'identifiant à lui. Sauf dans sa plus grande complexité, un mandala ne diffère pas d'un yantra, et tous deux sont dessinés au cours d'un rituel très complexe dans un lieu purifié et rituellement consacré. La signification et l'utilisation de ces deux termes sont similaires et peuvent être permanents ou provisoires.

yantra zen

 Un mandala, délimitant un lieu consacré et le protégeant contre les forces de désintégration représentées dans les cycles démoniaques, est la projection géométrique de l'univers, réduit spatialement et temporellement à son plan essentiel. Il représente sous une forme schématique l'ensemble du drame de la désintégration et de la réintégration, et l'adepte peut utiliser pour s'identifier aux forces qui gouvernent.

Comme dans le rituel du temple, un vase est utilisé pour recevoir la puissance divine afin qu'il puisse être projeté dans le dessin puis dans la personne de l'adepte. Ainsi, le mandala devient un support pour la méditation, un instrument pour provoquer des visions de l'invisible.  shrichakra, la Roue de Shri

Un bon exemple de mandala est le shrichakra, la "Roue de Shri" (c'est-à-dire de la shakti de Dieu), qui est composé de quatre triangles isocèles avec les sommets vers le haut, symbolisant Shiva, et de cinq triangles isocèles avec les sommets vers le bas, symbolisant Shakti. Les neuf triangles se chevauchent les uns les autres et sont de dimensions différentes.

Le centre inscrit le point de puissance également appelé "bindu" commun à tout mandala. Ce point n'est pas représentatif mais est mis en valeur par la figure entière et le cosmos qui se développe autour. Les triangles sont entourés de deux rangées de pétales (8 et 16), représentant le lotus de la création et de la force vitale reproductrice. Les lignes brisées du cadre extérieur sauraient que la figure est un sanctuaire avec quatre ouvertures vers les régions de l'univers.

mandala Vastu Purusha.jpg

Un autre type de mandala est visible dans la grille dessinée sur un site où un temple doit être construit. Ici, la fondation "spirituelle" est fournie par un yantra, appelé mandala du Vastu Purusha (esprit) du site, qui est également dessiné sur le site sur lequel un temple est construit. Ce rite est une reconstitution d'une variante du mythe du Vastu Purusha. Un être immortel primitif qui est un obstacle à deux mondes jusqu'à ce qu'il soit soumis par les dieux; les parties de son corps sont devenues les esprits du site.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés